Cette vidéo expliquant l'exposition du virus dans l'air est-elle fiable ?

Consultez l'article consacré à ce sujet sur notre site

La volatilité du coronavirus est-elle démontrée scientifiquement ?

Des études montrent que le virus se déplace dans l’air et reste viable plusieurs heures. Mais si la concentration de particules virales entraînant une contamination reste encore inconnue, les lieux publics confinés sont à éviter.

En bref

Une vidéo partagée par le media en ligne "Epoch Times" présente une vidéo de la chaîne Youtube de l'Aalto University, qui modélise la manière dont une toux peut diffuser un aérosol de gouttelettes dans l'air.

Date de première apparition

Non renseigné

Création de la fiche le

05 May 2020

Lieu première apparition

Non renseigné

Dernier update

11 Jun 2020

Actions entreprises par les journalistes

@Sarah Djerioui vidéo vient bien de l'université. Elle a été postée le 9 avril sur leur chaîne Youtube. 2 articles ( au moins) sur le site de la fac annoncent et parlent de cette recherche. @Sarah Djerioui lecture de l'étude de l'université finlandaise à l'origine de la vidéo + échange par mail avec les professeurs pour avoir quelques explications concernant les conditions de ventilation mises en scène dans la boutique, par la modélisation mathématique. Aucune ventilation mécanique n'est utilisée dans la vidéo. Les particules de toux, pouvant transporter des coronavirus se propagent à environ 4 mètres de la personne. L'étude a été validée par les pairs fin avril.

Lecture de deux autres études théorisant la propagation du virus dans l'air : -le New England Journal of Medicine sur les résultats de l'étude sur la durée de vie du virus sur différentes surfaces publiée le 17 mars: La durée de vie du virus est d'au moins 3 heures sous formes d'aérosols et sa demi-vie est d'1,1h. -Celle l'Université du Nebraska qui observe que le virus se propage aussi par ds contacts indirects comme des objets ou des particules dans l'air. Les scientifiques posent la question de la transmission dans l'air aussi par des personnes asymptomatiques. Lecture d'une interview du chercheur Jean François Doussin, spécialiste en pollution atmosphérique qui confirme que le virus se déplace dans l'air mais qui infirme l'hypothèse selon laquelle la pollution serait un vecteur de transmission. Il rappelle également l'important effet de dilution à l'extérieur.

Rédaction de l'article en récapitulant les différentes informations. Relecture par deux scientifiques ; Anne-Lise Ducluzeau ainsi qu'une virologue, membre du discord Kezacovid. Elles rappellent notamment que les conditions de réalisation des études s'approchent de la réalité sans en reproduire la complexité.

Pistes et conclusions

La question de la suspension du virus dans l'air est débattue depuis le début de la crise.

Cette nouvelle vidéo, provient bien de l'université de Aalto en Finlande. L'étude qui en est à l'origine a été validée par les pairs et publiée dans la revue Safety Science. Nous proposons de faire un résumé des études menées sur la volatilité du virus dans l'air.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

Coordination

Guillaume Amouret

Equipe assignée
  • Sarah Poucet
  • Sarah Djerioui

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable