Des députés ont-ils recommandé l’homéopathie contre le Covid-19 ?

En bref

Deux députés appellent dans une tribune à allouer une partie du budget recherche Covid à l'homéopathie comme complément des médecines dites "allopathiques" pour lutter contre la pandémie. Quel peut-être l'impact d'une tribune signée par deux députés, sur cette recherche?

Date de première apparition

Non renseigné

Création de la fiche le

24 Apr 2020

Lieu première apparition

Non renseigné

Dernier update

26 Oct 2020

Actions entreprises par les journalistes

  • 29 avril - Nous relevons dans la tribune signalée deux points qui méritent vérification

  • 30 avril - Nous concentrons nos efforts sur l'angle du rapport entre l'homéopathie et la grippe espagnole de 1918 sur la base d'une liste.

  • Mai - Nous interrogeons Paul Molac sur les buts recherchés par sa signature de la tribune. Mais son témoignage ne suffit pas.

  • Juin 2020 - Nous cherchons à obtenir un entretien avec Yves Daniel s'agissant de ses motivations.

  • Juin 2020 - Nous décidons d'entrer en contact avec les médecins homéopathes cosignataires de la tribunes, et nous décidons de donner en contrepoint l'avis de médecins "allopathes".

Le cabinet d'un des députés nous propose une rencontre, à fixer fin juin.

Le bureau presse de l'Assemblée Nationale nous confirme que ce texte fait office de tribune et n'a pour le moment aucun poids sur les discussions à l'hémicycle.

  • Juillet 2020 - Nous reprenons contact avec Yves Daniel, un des députés. Nous sommes, à ce jour, toujours en attente de ses réponses.
  • Une interview est programmée avec Yves Daniel le vendredi 14 août.
  • Septembre 2020 : Nous prenons contact avec les deux homéopathes cités dans la tribune.

Pistes et conclusions

En juin 2019, la HAS (Haute Autorité de Santé) rendait un rapport défavorable au remboursement de l'homéopathie par la sécurité sociale ayant entraîné depuis la mise en application effective de cette recommandation. Le rapport conclut notamment à "l’absence de démonstration d’efficacité (en termes de morbidité et/ou de qualité de vie) des médicaments homéopathiques dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature".

Pourquoi deux députés apposent-ils leur signature à une tribune demandant : "que dans ce cadre [l'investissement de recherches] soit menées des études cliniques permettant d’affirmer ou infirmer l’intérêt réel de l’homéopathie en complément de l’allopathie." Le tout dans un contexte général de déremboursement faute de preuves d'efficacité et de recherches scientifiques autour du traitement contre le coronavirus.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

  • Avis de la HAS sur le déremboursement de l'homéopathie
    de l’absence de démonstration d’efficacité (en termes de morbidité et/ou de qualité de vie) des médicaments homéopathiques dans les affections/symptômes pour lesquels des données ont été retrouvées dans la littérature
Coordination

Denis Verloes

Equipe assignée
  • julien cazenave
  • Lina Fourneau
  • Dominique Lemoine

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable