Josh Rogin, un journaliste complotiste au Washington Post pour le compte de la Maison Blanche ?

En bref

Dans un article publié le 14 avril sur le site du Washington Post (rubrique Opinion), le journaliste américain Josh Rogin affirme que, suite à des visites d'"un centre de recherche chinois dans la ville de Wuhan" (l'Institut de Virologie de Wuhan, WIV) en janvier 2018, l'ambassade américaine à Pékin a "envoyé deux avertissements officiels à Washington concernant la sécurité insuffisante du laboratoire, qui menait des études risquées sur les coronavirus provenant de chauves-souris."

Il pause notamment la question de savoir "si ce laboratoire* ou un autre de Wuhan était à l'origine du virus - même si des preuves concluantes doivent encore être apportées." * un laboratoire P4 (pathogène de classe 4).

Cette affirmation du chroniqueur, spécialisé dans les questions de sécurité nationale et très introduit au sein des services de renseignement, ne repose que sur des sources anonymes.

Ce qui fait notamment dire au Media Grayzone que l'article du WP véhicule "Une théorie de conspiration sur le Covid-19", et que Josh Rogin serait la "nouvelle Judith Miller" (dont plusieurs des articles prêtent à controverse, car ils semblaient téléguidés depuis la Maison Blanche).

Date de première apparition

Non renseigné

Création de la fiche le

26 May 2020

Lieu première apparition

Autre

Dernier update

04 Jun 2020

Actions entreprises par les journalistes

26 mai

  • Nous prenons connaissance des sources à disposition dans le but de déterminer de premières pistes à suivre.
  • Nous traduisons les deux articles initialement signalés : celui rédigé par Josh Rogin (Washington Post), et celui décrivant ce dernier comme un journaliste complotiste (The Grayzone). 27 mai
  • Nous nous informons de ce qui est paru dans des médias français au sujet de l'article de Josh Rogin.
  • Nous parcourons aussi la biographie de chroniqueur afin de mieux cerner le personnage.
  • Nous envoyons un message privé directement au chroniqueur dans l'optique d'en apprendre plus sur ses méthodes journalistiques.
  • Nous envoyons également un message privé à Dr. Angela Rasmussen (virologue à l'université de Columbia) et un mail à Sean Bartlett, contact presse de Jeremy Konyndyk (membre du comité consultatif et de surveillance indépendant de haut niveau de l'Organisation mondiale de la santé), qui ont critiqué le papier de Josh Rogin et ont échangé avec lui sur Twitter. 1 juin
  • Nous relançons Josh Rogin par message privé sur Twitter, faute de réponse depuis notre premier message.

Pistes et conclusions

L'objet de notre enquête JS n'est pas de réaliser le débunk de l'origine supposée du Covid-19 (départ de Wuhan, qui dit vrai, qui dit faux) mais bien les pratiques journalistiques de Josh Rogin qui laissent penser qu'il a tendance à véhiculer (ou non) des fakenews.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

Coordination

Guillaume Amouret

Equipe assignée
  • Mathilde Sourd
  • Floréane Marinier

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable