L'écriture inclusive est-elle obligatoire dans les copies de Sciences Po ?

Consultez l'article consacré à ce sujet sur notre site

L'écriture inclusive, obligatoire dans les copies de Sciences Po ?

Interviewée en direct sur RMC, la députée LR Annie Genevard regrette que des étudiants de Sciences Po soient sanctionnés pour ne pas employer l’écriture inclusive. Bien qu'engagée pour l'égalité femmes-hommes, l'école n'impose pas cette écriture.

En bref

Le 18 février 2021, la députée Annie Genevard, vice-présidente Les Républicains de l’Assemblée nationale, est invitée sur le plateau des Grandes Gueules de RMC. Interviewée en direct et en appel vidéo par Olivier Truchot, la députée s’exprime sur l’écriture inclusive. L’extrait de son intervention est relayé le jour-même par le compte Twitter de l’émission et a été visionné plus de 87 000 fois et compte près de 500 retweets.

Annie Genevard regrette d’abord que «_rien ne protège la langue [...] il n’y a pas de texte qui [la] protège» comme, d’après elle, «l’académie française est là pour régler certains usages et établir le dictionnaire». Elle termine son intervention en semblant rappeler «qu’aujourd’hui, à Sciences Po, une copie qui n’est pas rendue en écriture inclusive est pénalisée, c’est insupportable»_.

Date de première apparition

Non renseigné

Création de la fiche

19 février 2021

Lieu première apparition

Twitter

Dernière mise à jour

20 février 2021

Actions entreprises par les journalistes

Vendredi 19 février 2021 :

  • recontextualiser cette déclaration avec la proposition de projet de loi déposée en février 2021
  • contacter l'administration de Sciences Po pour vérifier la situation
  • consulter les documents en lien avec les mesures prises par Sciences Po pour l'égalité femmes-hommes
  • trouver des témoignages sur les réseaux sociaux d'étudiant‧e‧s et/ou d'enseignant‧e‧s
  • contacter des associations étudiantes pour vérifier la situation
  • contacter le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche pour vérifier la situation à l'échelle nationale

Pistes et conclusions

La députée Annie Genevard défend une proposition de loi visant à interdire l’usage de l’écriture inclusive et portée par le député François Jolivet et qu'elle a co-signée.

Pour appuyer son propos, elle partage dans un autre tweet un communiqué de presse de Sciences Po, qui ne mentionne un guide de l'écriture inclusive que pour les salarié‧e‧s de l'établissement.

Par ailleurs, en 2018, Sciences Po a également signé une charte visant à promouvoir l'égalité femmes-hommes, mais uniquement en ce qui concerne la communication.

Dans un tweet le 19 février 2021, Sciences Po dément : «La scolarité de Sciences Po n'impose aucune forme spécifique d'écriture inclusive dans les copies des étudiants.»

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

Non renseigné

Coordination

Tanguy Oudoire

Equipe assignée
  • Cypriane El-Chami

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable