L'Etat surveille-t-il les compteurs du Linky pour s'assurer du respect du confinement ?

Consultez l'article consacré à ce sujet sur notre site

L'Etat surveille-t-il les compteurs Linky pour s'assurer du respect du confinement ?

Sur Facebook, des internautes se sont inquiétés d'une possible exploitation des compteurs Linky par « le préfet » pour vérifier le respect du confinement. Mais aujourd’hui, cette utilisation de données n’est pas effective par Enedis, à l'initiative de ce compteur dit "communicant".

En bref

Un post facebook accuse le préfet d'avoir accès aux données des compteurs Linky pour surveiller les maisons secondaires pendant le confinement.

Date de première apparition

03 Apr 2020

Création de la fiche le

13 Apr 2020

Lieu première apparition

Facebook

Dernier update

30 Apr 2020

Actions entreprises par les journalistes

  • Dans les commentaires, le rédacteur du post indique sa source, Nice matin.

    "Il demande au préfet de conforter ces deux arrêtés municipaux par un arrêté préfectoral, pris à l’échelle de l’ensemble de la Métropole Nice Côte d’Azur. Par ailleurs, il a sensibilisé les autorités de l’État afin qu’elles puissent solliciter Enedis pour vérifier que les résidences secondaires ne soient pas occupées pendant la période des vacances, afin de faire respecter la période de confinement." Commentaire de Laulau Sarfati : "Par ailleurs, il a sensibilisé les autorités de l’État afin qu’elles puissent solliciter Enedis pour vérifier que les résidences secondaires ne soient pas occupées pendant la période des vacances, afin de faire respecter la période de confinement."

  • Dans l'article de Nice Matin, on comprend en réalité que c'est le maire de Nice, Christian Estrosi, qui a sollicité avoir recours à ces informations, très vite balayé par le syndicat énergie 06.

  • Contacté, la mairie de Nice espère toujours que l'appel de Christian Estrosi puisse être entendu par les autorités. Mais dans les faits, ils restent conscients de la complexité de cette mise en oeuvre.

Pistes et conclusions

  • La demande ne vient pas du préfet mais de la mairie de Nice et en particulier de Christian Estrosi. -> On peut lire dans le communiqué de presse de la mairie : "Christian Estrosi a sensibilisé les autorités de l’Etat afin qu’elles puissent solliciter Enedis pour vérifier que les résidences secondaires ne soient pas occupées pendant la période des vacances, afin de faire respecter la période de confinement". 

  • Mais les arguments annoncés sont contraires aux demandes du Syndicat énergie 06 et aux recommandations de la CNIL.

  • De son côté, Enedis rappelle que "la confidentialité des données est protégée et de surcroit par la CNIL. Les données de consommation collectées par Linky sont la propriété unique du client. Ces informations ne peuvent en aucun cas être transmises à quiconque sans l'accord explicite du client".

Autres factcheck

Non renseigné

Coordination

Lina Fourneau

Equipe assignée
  • Florent Pommier
  • Lina Fourneau

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable