La fabrication de masques et de matériels pour les soignants confiée à des entreprises employant une main d'oeuvre précaire ?

En bref

Une vidéo virale montrant la fabrication de masques chirurgicaux à la main et à la chaîne permettrait de constater les conditions d'hygiène et de précarité déplorables que le trafic internationalisé des masques engendre. S'il a été possible d'établir que l'on parle Hindi dans la vidéo, aucune autre piste ne permet de remonter jusqu'à l'origine exacte. Il est toutefois établi que l'état Indien a fait fermer plusieurs de ces ateliers clandestins depuis le début de la crise.

Date de première apparition

27 Mar 2020

Création de la fiche le

01 Apr 2020

Lieu première apparition

Facebook

Dernier update

30 Apr 2020

Actions entreprises par les journalistes

6 avril : - Analyse de la vidéo FB source suspecte (langue parlée repérée) - Extraction des informations des différentes sources journalistiques 8 avril : - Faute de pouvoir encore établir de liens, décision collective de proposer le sujet pour Reposting sur les RS

Pistes et conclusions

Sur la vidéo FB (Compte : Luc Privé) :

  • Les employés précaires parleraient Hindi, selon une traductrice indienne contactée sur un groupe de traducteurs free-lances, donc ce sont potentiellement des Indiens, Bangladais ou Pakistanais
  • On peut lire sur une table "Andye 22/02/2020" ( Signification : [A TROUVER]) pour une vidéo en date du 31/03. Article RTBF (publié le 05/04/2020) :
  • Vidéo qui existe en plusieurs versions allant d’une minute 15 à plus de deux minutes.
  • Avec Invid + l'outil de vérification Citizen Evidence mis en place par Amnesty : [ ] Les résultats communiqués datent la vidéo au plus tard aux alentours du 27 mars dernier, même si elle a pu être filmée avant [ ] La date écrite à la main sur une table et mentionnée dans le film lui-même signifierait un tournage récent, en lien avec la pandémie de coronavirus. (une date de livraison peut-être ?) [ ] Information avérée : la fabrication à grande échelle de faux masques de protection en Inde car les autorités ont fait fermer plusieurs petites usines clandestines.
  • Ajout d'une nouvelle source sûre : article idj

CONCLUSIONS PRÉLIMINAIRES

En l'absence de le possibilité d'établier un lien, le plus sage est peut-être d'envisager un Reposting du sujet sur la base du sujet RTBF, bien traité, ou d'une autre source journalistique.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

  • Coronavirus : la fraude et les trafics planétaires
    La France a commandé un milliard de masques de protection à la Chine pour affronter la pandémie Covid-19. Mais les fraudeurs et autres escrocs de tous les pays n’ont pas attendu pour fabriquer et vendre des masques et des médicaments contrefaits donc dangereux.
Coordination

Geoffrey Gavalda

Equipe assignée
  • Guillaume Amouret
  • Mathilde Sourd

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable