La grande distribution a-t-elle fait un chiffre d'affaire de 170 millions d'euros grâce aux masques ?

En bref

En direct sur LCI, puis dans un tweet reprenant l'extrait vidéo, Maxime Cochard (PCF) conseiller à la mairie de Paris, affirme que la grande distribution aurait fait un profit de plus de 170 millions d'euros depuis mai grâce à la vente de masques.

Date de première apparition

Non renseigné

Création de la fiche le

20 Aug 2020

Lieu première apparition

Twitter

Dernier update

29 Sep 2020

Actions entreprises par les journalistes

27 août : origine du chiffre retrouvée: chiffre avancé par la société Nielsen qui analyse les données relatives à la consommation. Le 17 juillet 2020, Nielsen publie un tweet dans lequel, elle affirme que la vente de masques a généré, depuis le 4 mai 2020, un CHIFFRE D'AFFAIRE de 175 millions d'euros pour la grande distribution (cela inclut les hypermarchés, les supermarchés, les drives et les magasins de proximité). Or, Maxime Cochard parle de profit.

Donc confusion réalisée par l'élu entre chiffre d'affaire et profit. Définir ces deux termes à l'aide des définitions officielles dans le Larousse ou sur le site de l'Insee

2 septembre: contact de Nielsen pour en savoir plus sur le chiffre publié sur twitter en juillet 2020

21 septembre : relance auprès de Nielsen pour plus de précisions : confirmation du chiffre d'affaire de 343 millions d'euros à ce jour, type de masques comptant dans l'étude, circuits de distribution concernés

Pistes et conclusions

L'auteur de ces déclaration semble confondre les termes « profit » et « chiffre d'affaire » : lors de son passage en direct sur LCI, il évoque bien le terme « profit », mais dans son tweet de partage de cet extrait, il utilise alors le terme « chiffre d'affaire ».

Il y a d'abord une question de sémantique sur le mot "grande distribution" et savoir de quels masques il s'agir exactement pour bien définir le chiffre que l'on cherche à vérifier.

Après quelques recherches, il se trouve que ce chiffre de 175 millions d'euros a été publié dans une étude réalisée par l'entreprise Nielsen, spécialisée dans l'analyse de données sur la consommation.

Contacté par nos soins, l'entreprise Nielsen, nous confirme ce chiffre, mis à jour à 343 millions d'euros le 21 septembre. Ce chiffre d'affaire enregistré par la grande distribution porte sur la vente de masques jetables et en tissu. Les circuits étudiées sont les hypermarchés, supermarchés, drives, magasins de proximité (supérettes), toutes enseignes confondues.

Le décret du 2 mai fixait bien un plafond au prix de vente uniquement des masques de type chirurgical à usage unique, à 95 centimes l'unité, ou 80 centimes l'unité pour ceux destinés à la revente. Ce décret est resté en vigueur jusqu'au 10 juillet.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

Coordination

Geoffrey Gavalda

Equipe assignée
  • Tanguy Oudoire
  • Guillaume Amouret

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable