Le cas de la Suède prouverait que le confinement ne sert à rien

Consultez l'article consacré à ce sujet sur notre site

L’exemple de la Suède prouve-t-il que le confinement n’aurait servi à rien ?

Sur le forum 4chan, un post partagé 104 fois oppose deux pays face aux conséquences de la pandémie du Covid-19 : le Royaume-Uni et la Suède. Si cette comparaison vise à discréditer le confinement, la méthode utilisée est incohérente, et il est encore trop tôt pour en mesurer l’impact.

En bref

Partagé 104 fois sur 4 chan, ces graphiques veulent démontrer qu'en Suède, en l'absence de "confinement", le pays s'en sort beaucoup mieux en terme de décès qu'au Royaume-Uni, pourtant en confinement.

Date de première apparition

29 Apr 2020

Création de la fiche le

01 May 2020

Lieu première apparition

Non renseigné

Dernier update

08 Jul 2020

Actions entreprises par les journalistes

  • Vérification de l'origine et de la véracité des graphiques auprès de l'Université du Michigan

  • Vérification des chiffres de l'évolution de l'épidémie en Suède et au Royaume-Uni

  • Enquête sur les dispositions prises en Suède et au Royaume-Uni dans le cadre de l'épidémie de Covid-19

  • Enquête sur la méthodologie statistique derrière la réalisation de ces graphiques, et sur une interprétation de ces résultats

  • Que signifie aplatir la courbe ?

Pistes et conclusions

  • Les chiffres de Wikipédia proviennent bien des sources officielles des deux gouvernements. Nous les mettons en forme sur un graphique.
  • Le premier graphique, estampillé du logo de l'Université du Michigan, a bien été produit par Stephanie King, de cette université, pour illustrer les travaux de recherche du professeur Howard Markel, spécialisé en “préparation aux pandémies et Histoire de la médecine” et directeur du Centre de l'Histoire de la médecine à l'Université de Manchester.
  • Ces travaux reprennent une étude américaine datant de 2017 et réalisée par le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies, qui modélisait déjà deux scénarios de courbe épidémiologiques possibles suivant le respect ou non d'un certain nombre d'instructions semblables à celles prises lors du confinement dû à l'épidémie de Covid-19.
  • C’est le modèle de “responsabilité personnelle” sur lequel mise le gouvernement suédois. Cette décision de ne prendre aucune mesure stricte en Suède table sur les habitudes sociales des suédois. Ils misent beaucoup sur la collaboration citoyenne, et le sens des responsabilité de chacun. À partir des recommandations officielles du gouvernement, les Suédois savent adapter leur comportement, sans qu’on leur impose telle ou telle mesure.
  • En Suède, il n’a jamais été question d’atteindre l’immunité collective (comme au Pays-Bas, ou au RU au départ de la crise). La philosophie de la Suède est que pour que les mesures barrières soient applicables sur du long terme, il ne faut pas qu’elles soient trop contraignantes. Pour le gouvernement, des mesures strictes qui vont ralentir rapidement la circulation du virus ne sont pas efficaces sur le long terme, elles ne feraient que repousser le problème et non le contrôler.
  • La stratégie est donc simple : rendre la propagation du virus aussi lente que possible, sur une période de temps longue, apprendre à la contrôler par des gestes simples et moins contraignants qu'un confinement, pour éviter que tout le monde ne tombe malade en même temps, qui risquerait d’engorger les hôpitaux.
  • Nous avons contacter les deux grandes institutions sanitaires de Suède, la Public Health Agency (Folkhälsomyndighetens) et le Swedish National Board of Health and Welfare (Socialstyrelsen), avec qui nous avons échanger sur les dispositions spécifiques du pays ou sur la capacité hospitalière de la Suède.
  • Pour nous éclairer sur la lecture de ses courbes et leur interprétation, nous avons contacté Michèle Legeas, spécialiste de l'analyse et de la gestion des situations à risques sanitaires et professeure à l'École des Hautes Études en Santé Publique. Elle a pu nous indiquer les limites de ces graphiques et nous en donner une toute autre interprétation.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

Coordination

Lina Fourneau

Equipe assignée
  • Cypriane El-Chami
  • Tanguy Oudoire

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable