Les gouvernements gonflent-ils le bilan du coronavirus ?

Consultez l'article consacré à ce sujet sur notre site

Les institutions internationales et les gouvernements exagèrent-ils le nombre de décès liés au Covid-19 ?

Tout commence avec une vidéo de la chaîne YouTube « Radio-Québec », postée le 10 avril 2020. Son présentateur, Alexis Cossette, affirme que les gouvernements exagèrent délibérément les chiffres des personnes décédées du Covid-19 dans un but politique. En fait, la tendance serait plutôt à la sous-estimation.

En bref

Sur sa chaîne YouTube, Radio Quebec, Alexis Cossette affirme que les institutions internationales et gouvernementales "gonflent" les chiffres des morts du Covid-19. Leur but : faire peur à la population pour mieux la contrôler. Or, il n'y a pas de gonflement global et la surmortalité constatée bon nombre de pays est bien supérieure aux chiffres du coronavirus.

Date de première apparition

16 Apr 2020

Création de la fiche le

17 Apr 2020

Lieu première apparition

YouTube

Dernier update

07 May 2020

Actions entreprises par les journalistes

18 avril

  • Listing des arguments d'Alexis Cossette.
  • Réponse d’un spécialiste en virologie (depuis Discord KezaCovid ) sur la définition d'un lien épidémiologique.

19 avril

  • La Fraude pour Cossette ne concerne pas seulement le Canada mais bien le monde entier. Donc s'intéresser aux méthodes statistiques des pays qu'il évoque.
  • Replacer des citations de politiques faites par Cossette dans leur contexte
  • Déformation par Alexis Cossette des propos du docteur Italien Walter Ricciardi. Il n'a pas dit "12% des morts sont vraiment liés au Covid". C'est une déformation.

20 avril (conf de rédac)

  • Accord de l'équipe sur les trois points à creuser de la vidéo :
  • La confirmation de cas par lien épidémiologique : gonflement ?
  • mourir avec = mourir du coronavirus dans les méthodes statistiques ? Pas dans touts les états.
  • les méthodes statistiques en France, italie, Espagne, Canada =différentes.

21 - 22 avril

  • Déformation par A. Cossette de la définition du lien épidémiologique.
  • Etude de la surmortalité en France depuis début Mars.
  • Différences de méthodes statistiques entre les pays. Beaucoup semblerait encore sous-estimer le bilan par manque de tests.

24 avril

  • Repérage des moments clefs + time codes de la vidéo de Cossette à mettre dans la vidéo qui accompagnera l’article
  • Rédaction du Script

25 avril

  • Dernières relectures par divers JS
  • Traduction du texte pour le EUvsVirus hackathon

29 avril

  • Derniers archivages des sources qui apparaîtront dans l'article final.
  • Rédaction pour publication lancée.

30 avril

  • Actualisation des informations concernant Alexis Cossette et sa chaîne YouTube dans l'encadré qui lui es dédié.
  • Dernières phase de relecture, correction, mise en page avant validation finale et publication.

Pistes et conclusions

Cite seulement des bouts de discours allant dans le sens d'un "gonflement des chiffres", ou des titres alarmistes de certains médias. Il serait possible avec cette méthode de "prouver" n'importe quelle thèse.

Alexis Cossette, dit-il vrai ? Non et voilà pourquoi :

Si les sources qu’il cite semblent valides, l'interprétation qu’il en donne est erronée. Il ne tient pas compte de tous les facteurs induisant une sous-estimation du bilan, ne vérifie pas les conditions d’application des méthodes statistiques ou des mesures gouvernementales.

Il n'y a pas complot mais des différences méthodologiques, parfois même au sein d'un seul pays entre différents Etats, comme aux Etats-Unis. Il n'y a pas de gonflement global. La surmortalité constatée dans beaucoup de pays est bien supérieure aux chiffres du coronavirus.

Autres factcheck

Non renseigné

Sources sûres

Coordination

Amaury Lesplingart

Equipe assignée
  • Sarah Djerioui
  • Mathilde Sourd

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable