Une taxe Covid vient-elle d'être mise en place dans les restaurants ?

Consultez l'article consacré à ce sujet sur notre site

Une «taxe Covid» vient-elle d'entrer en vigueur dans les restaurants ?

Le 28 mai dernier, un internaute publie sur Facebook un ticket de caisse d’un restaurant sur lequel figure un supplément nommé «aide au coronavirus», qu'il prend pour une nouvelle «taxe». En réalité, cette mesure tarifaire découle d’une politique interne à l'entreprise.

En bref

Sur Facebook, un internaute affiche son ticket de caisse sur lequel on voit apparaître une nouvelle ligne "NOUVELLE AIDE AU CORONAVIRUS" s'élevant à un montant de 0,25 €.

Date de première apparition

31 May 2020

Création de la fiche le

03 Jun 2020

Lieu première apparition

Non renseigné

Dernier update

05 Jun 2020

Actions entreprises par les journalistes

  • Sur Facebook, le post partagé par Bastien Roshar a été partagé plus de 8000 fois. Mais cette taxe est-elle vraiment applicable ? Existe-il par exemple un décret ?
  • Le ticket de caisse est daté du 28 mai 2020.
  • Le ticket de caisse semble provenir d'un restaurant inter-entreprises de la villle de Corbas (Rhône).
  • Sur la page d'Hoax Buster, on s'interroge : «Comment savoir si c'est une facturation spécifique genre prise en charge du coup des mesures sanitaires ou si c'est un don volontaire ?»

Pistes et conclusions

  • Selon 60 millions de consommateurs :

«Nombre de nos lecteurs s’interrogent sur la légalité de ces suppléments. Les prix sont fixés librement en France et chaque professionnel a donc le droit d’appliquer ceux qu’il souhaite, à une condition toutefois : informer très clairement son client au préalable par une affiche visible et lisible en boutique – ainsi que dans le devis, s’il y a un devis.

En cas d’abus manifeste – si, par exemple, aucune mesure de protection particulière n’est mise en place ou si le tarif est clairement trop élevé –, vous pouvez faire un signalement sur le site officiel SignalConso à la rubrique coronavirus.»

  • Selon 60 millions de consommateurs, les commerces comme les coiffeurs ou les garages peuvent facturer en plus les mesures sanitaires.

  • Une taxe a également été ajoutée aux Etats-Unis, pour compenser les pertes lors de la crise sanitaire.

  • Mais ici, le restaurant est en réalité un restaurant inter-entreprise de la société Sogeres, spécialisée dans la restauration d'entreprise.

  • Selon l'employé du restaurant, ce prix sert à compenser les mesures sanitaires mises en place.

  • Selon le directeur de la restauration, Monsieur Laffont, la démarche a été annoncée en amont et reste selon lui honnête car le prix est entièrement visible, et aurait pu à la place augmenter le prix des menus.

Coordination

Lina Fourneau

Equipe assignée
  • Lina Fourneau

Vous disposez d’informations à propos de cette enquête ? Vous souhaitez nous transmettre un document ou un lien qui pourrait nous être utile ?

Journalistes Solidaires met à votre disposition un formulaire nous permettant de recueillir votre témoignage et de pouvoir éventuellement vous contacter par la suite. NE TRANSMETTEZ JAMAIS VIA CE FORMULAIRE DE DOCUMENTS OU D’INFORMATIONS CONFIDENTIELLES. Si vous souhaitez prendre contact avec nos journalistes rendez-vous sur la page d'acceuil de notre site.

Restez bref et concis

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable