Photomontage d'une personne lisant la liste des soutiens présumés de Gérald Darmanin sur Facebook - Photo via Freepik

Cette liste recense-t-elle les casseroles des soutiens de Darmanin ?

Dernière édition le 04 Aug 2020 17:52:12 - Relecture par Anne Smadja , correction par Jérôme Mégie , coordonné par Amaury Lesplingart

C'est faux

En bref

Depuis la fin juillet circule une liste de 64 politiques, les désignant comme soutiens de Gérard Darmanin et affichant leurs démélés avec la justice. Mais parmi eux, seul Nicolas Sarkozy a bien soutenu publiquement le ministre de l'Intérieur.

Depuis la désignation de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur le 6 juillet 2020, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer un remaniement jugé «antiféministe». En cause, des accusations de viol, de harcèlement sexuel et d'abus de confiance pour des faits datant de 2009, à l'encontre du nouveau «chef de la police».


Le 15 juillet 2020, 167 parlementaires publient dans Le Monde une première tribune de soutien à Gérald Darmanin. Cinq jours plus tard, plus de 200 élus des Hauts-de-France signent une autre tribune soutenant également le ministre de l’Intérieur, à l'initiative de Jean-René Lecerf, président divers droite du conseil départemental du Nord et de Marie Tonnerre-Desmet, maire de Neuville-en-Ferrain et porte-parole du groupe de Gérald Darmanin à la métropole européenne de Lille.


Par cela, ces personnalités politiques ont affiché publiquement leur soutien récent à Gérald Darmanin, dans le cadre de la controverse autour de sa nomination au poste de ministre. 


Une liste de soutiens présumés devenue virale




En réponse à ces déclarations publiques de soutien au ministre de l’Intérieur, une liste a refait surface sur les réseaux sociaux, par exemple ici sur Twitter, sur cette page Facebook ainsi que sur celle-ci, dans des publications partagées respectivement 400 et 300 fois.


Cette liste contient les noms de 64 personnalités politiques (appartenant ou ayant appartenu à l’UMP pour la plupart) ainsi que les condamnations dont elles auraient fait l’objet. 


Journalistes Solidaires a notamment repéré un thread publié sur Twitter le 22 juillet 2020 et partagé plus de 2 000 fois depuis. Intitulée «Thread Darmanin», cette série de tweets reprend la liste des 64 noms précédée par la mention «Les soutiens de Darmanin».  


Autre exemple, un post Facebook en date du 21 juillet 2020, comptant près de 400 partages, associe cette fois la liste des 64 noms à cet article du Parisien,_ _qui résume la tribune des 205 élus soutenant Gérald Darmanin. 


Par cette association, les internautes sous-entendent qu'un certain nombre de ces personnalités politiques ayant apporté récemment leur soutien à Gérald Darmanin à travers ces tribunes, figurent dans cette liste – et qu’elles auraient donc été condamnées par le passé.




capture d'écran twitter de la liste assimilee aux soutiens de Darmanin

Capture d'écran Twitter de la liste des personnes assimilées aux soutiens de Gérald Darmanin.



Une chaîne d'e-mails qui daterait de 2011


Dans les commentaires du post Facebook, l'autrice pointe vers un billet de blog publié sur le site de _Mediapart _le 7 avril 2016 par Jean-Philippe Gillot. Dans ce billet, «l’historien et enseignant» prétend référencer des «personnalités de l'UMP (à présent les Républicains), du FN (à présent RN) et du PS, incriminés, condamnés par la justice». Certaines lignes de cette liste sont identiques à celles du post Facebook. En revanche, il est à noter que seuls les noms de personnalités liées à l’UMP ont été conservés sur les posts Facebook et Twitter que nous avons identifiés.


Nous avons remonté la piste de cette liste, jusqu’aux premières parutions que nous ayons trouvées, entre fin 2011 et début 2012. Elle est alors partagée sur différents blogs et forums, comme dans ce billet du blog Che4Ever le 24 janvier 2012.



Capture d'écran du billet de blog de Che4ever du 2 aout 2020.

Capture d'écran du billet de blog de Che4ever du 2 aout 2020.


Mais son origine semble antérieure à ces parutions : il semblerait qu’elle provienne en réalité d’une chaîne d'e-mails à laquelle nous n’avons pas pu avoir accès. Par ailleurs, certaines publications mentionnent une possible parution dans Libération. Contactée par notre équipe, la resonsable de la Documentation de _Libération _nous répond : «_Après recherche, je confirme qu'il n'y a pas cette liste dans les archives rédactionnelles de Libération (sont exclus les Blog). Les divers protagonistes ont parfois fait l'objet d'articles sur leur "condamnation" mais _Libé n'a pas publié cette liste.»


Depuis 2011-2012, la liste réapparaît de manière sporadique, augmentée parfois de nouveaux noms, ou mettant en avant, selon l'orientation politique des auteurs, certains partis plutôt que d’autres.


Nous avons comparé la liste publiée sur Facebook (en juillet 2020) avec celle de Che4Ever (une des plus anciennes que nous ayons trouvées, datant de janvier 2012). 


L’internaute reprend presque intégralement la liste de 2012. Charles Pasqua et Serge Dassault, qui figuraient dans celle-ci, ne figurent plus dans celle de 2020, étant décédés respectivement en 2015 et 2018. Nous avons pourtant repéré d’autres noms, moins connus du grand public, de personnalités politiques décédées elles aussi après 2012. À l’inverse, les noms de Claude Guéant et Nicolas Sarkozy ont été ajoutés dans le post Facebook, ainsi que les condamnations dont ils auraient fait l’objet. La liste publiée par l’internaute sur Facebook semble donc bien liée à celle datant de 2012. 


Aucun nom de la liste dans les tribunes de soutien


Pour vérifier que les personnalités politiques citées dans le post Facebook et le thread Twitter sont bien des soutiens actuels de Gérald Darmanin, nous avons récupéré les noms des signataires des deux tribunes du 15 et du 20 juillet 2020 (celle signée par les 167 parlementaires et celle signée par les 205 élus des Hauts-de-France). 


Grâce à l'outil Tableau public, nous avons d’abord croisé les deux tribunes et avons trouvé quatre signataires communs : Paul Christophe, Dimitri Houbron, Jean-Claude Leclabart et Valérie Petit. Tous les quatre sont à la fois parlementaires et élus des Hauts-de-France.


Dans un second temps, nous avons croisé la liste des 64 noms publiée sur Facebook avec chacune des deux listes des signataires de tribune. Ce croisement ne nous a donné aucun nom en commun. Cela signifie qu’aucune des 66 personnalités qui ont fait partie des diverses versions de cette liste n’a signé de tribune en soutien de Gérald Darmanin récemment (ni celle du 15 juillet 2020, ni celle du 20 juillet 2020).




Tableau récapitulatif reprenant les noms donnés dans la liste et ceux des personnalités politiques ayant signé l'une des deux tribunes en soutien à Gérald Darmanin.
Légende : en rouge : pas de correspondance entre les colonnes; en vert : correspondance entre au moins deux colonnes



Nous avons doublé cette étude statistique d'une sonde des dernières interventions des 66 personnalités qui ont fait partie des diverses versions de cette liste, à la recherche d’une potentielle prise de position publique dans la controverse récente autour de la nomination de l’actuel ministre de l’Intérieur. D’après nos recherches, seul Nicolas Sarkozy s’est récemment exprimé en soutien à Gérald Darmanin, lors d’une interview sur TF1 le 27 juillet 2020. Aucun des 63 autres noms cités ne semble avoir soutenu dernièrement Gérald Darmanin autour de cette polémique.



En bref


Cette liste de personnalités politiques et de leurs condamnations n’a rien d'actuel. Elle daterait de 2012 et nous ne pouvons expliquer comment elle a été constituée.


À part Nicolas Sarkozy, les noms qui y sont présents ne sont pas ceux des personnalités politiques ayant récemment affiché leur soutien au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en réaction aux manifestations contre sa récente nomination.



Édit : la réponse de la responsable de la documentation de _Libération _a été rajoutée le 3 août 2020 suite à la réception de sa réponse à notre requête.

Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et fausse

Première apparition sur le web
21 Jul 2020
Dernière modification de la fiche de l'enquête
02 Aug 2020
Lieu de publication constaté
Facebook
Actions entreprises par les journalistes
  • Une recherche texte d'un bout de la liste dans un moteur de recherche renvoie au moins jusqu'en janvier 2012 vers la même liste, sur un blog personnel.
  • Nous avons établi deux listes à partir des personnes signataires de deux tribunes de soutien à Gérald Darmanin (datant du 15 et du 20 juillet 2020).
  • En croisant la liste de noms de soutiens présumés de Gérald Darmanin (publiée sur Facebook) avec celles des personnalités ayant signé les tribunes, nous n'avons retrouvé aucun nom en commun.
Pistes et conclusions
  1. Cette liste date de plus de huit ans et a été reprise et augmentée au fil des années, suivant les aspirations politiques des personnes la partageaient.
  2. Les noms qui figurent sur cette liste ne correspondent pas aux soutiens présentés dans les récentes tribunes, y compris celle partagée dans le post Facebook.
Equipe Journalistes Solidaires

Geoffrey Gavalda

Cypriane El-Chami

Stephan Giumelli

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable