Le Palais Provence que l'on aperçoit sur la vidéo en question. Droits de diffusion demandés à l'agence immobilière

Cette vidéo a-t-elle été tournée lors des mouvements de foule à Cannes ?

Dernière édition le 12 Aug 2020 22:55:46 - Relecture par Jérôme Mégie , correction par Cypriane El-Chami , coordonné par Denis Verloes

C'est faux

En bref

Une vidéo reprise depuis Snapchat sur divers réseaux sociaux prétend montrer les détonations à l'origine du mouvement de panique à Cannes dans la nuit du 10 au 11 août. Mais la vidéo originale date en réalité du 26 juillet.

Dans la nuit du 10 au 11 août 2020, aux alentours de minuit sur la Croisette, à Cannes, «une rumeur de fusillade aurait provoqué un mouvement de panique» selon l'AFP. Vers 4h du matin, les pompiers recensaient 44 blessés légers.




Après le mouvement de panique, la préfecture des Alpes-Maritimes a appelé à ne pas diffuser de fausses rumeurs. Mais des vidéos sorties de leur contexte circulaient déjà sur Twitter. Journalistes Solidaires a vérifié l'une d'elles.







Sur ce tweet publié dans la nuit du 10 août 2020, la vidéo compte plus de 28 000 vues et a été reprise par d'autres comptes Twitter, où elle dépasse parfois le millier de vues. On y voit des flashs lumineux accompagnés de détonations bruyantes. L'autrice du tweet sous-entend que cette vidéo serait tournée à Cannes le soir de la panique collective.



Capture d'écran Twitter du 11 août 2020

Capture d'écran Twitter du 11 août


En sélectionnant le mot-clé «Cannes» sur Twitter, Journalistes Solidaires a filtré les tweets publiés à partir du 11 août à minuit et contenant des vidéos. L'équipe a ainsi retrouvé une internaute qui affirme être l'autrice de la vidéo originale dans les commentaires de l'un de ces tweets.


Contactée par message privé, elle affirme que la date de prise de vue de cette vidéo remonterait au 26 juillet 2020 aux alentours de 23 heures. Elle nous fournit une capture d'écran indiquant la date. L'analyse de l'image avec l'outil Forsensically permet raisonnablement de penser que cette image n'a pas été retouchée.




Capture d'écran snapchat du 11 août

Capture d'écran snapchat du 11 août



Capture d'écran Forensically du 11 août

L'absence de différences notables entre le titre, la date et les éléments du menu tend à indiquer que tous les éléments sont cohérents entre eux et n'ont pas subi de modifications.



L'internaute a également fourni à l'équipe de JS la vidéo originale, issue de la galerie de son téléphone et vierge des bandeaux propres à Snapchat, tels que le «WESH ?????» visible sur toutes les versions reprises sur Twitter depuis. Toutefois, étant filmée à l'iPhone, il n'est pas possible d'identifier les données de géolocalisation de cette vidéo.


Grâce aux précisions de l'internaute cependant, Journalistes Solidaires retrouve le lieu précis où la vidéo a été filmée. Il s'agit bien de la ville de Cannes, dans le quartier Carnot. Nous avons pu comparer les arbres (1)(2) et le bâtiment (3) dans la vidéo avec des images sur Street View datant du mois de juillet dernier. Les arbres, un pin médittéranéen, un cyprès et deux palmiers se trouvent disposés de manière reconnaissable et le bâtiment correspond au Palais Provence. Dans la zone indiquée par un cercle vert, on reconnaît également la même barrière sur le côté gauche de la rue.



Capture d'écran du 11 août

Ici à droite sur la vidéo nous marquons 4 éléments reconnaissables que nous retrouvons sur streetview à gauche.



Capture d'écran du 11 août

Sur certains snaps reprenant la vidéo, on peut en effet lire la mention «Derrière le lycée Carnot» (voir la capture d'écran du tweet ci-dessus). Ce qui est exact : 500 mètres environ séparent le bâtiment éclairé par les détonations et le lycée cannois qui donne sur la rue Masséna.


Les faits de la soirée du 10 août se sont en revanche produits sur la Croisette, à environ 1 300 mètres du Palais Provence.




«Je ne sais toujours pas ce qu’étaient ces bruits étranges. Je pense que ce sont seulement des pétards», confie l'internaute à l'origine des images datant du 26 juillet. Journalistes Solidaires n'a pas été en mesure de vérifier qu'il s'agissait bien de feux d'artifice, comme l'indiquent de nombreux internautes.



En bref


La vidéo de cette internaute date en réalité du mois de juillet 2020.


Si l'emplacement où a été tournée la vidéo correspond bien à un quartier de la ville de Cannes, le mouvement de panique qui a eu lieu dans la nuit du 10 août dernier s'est produit sur la Croisette, plus au sud.


Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et fausse

Première apparition sur le web

Non renseigné

Dernière modification de la fiche de l'enquête
13 Aug 2020
Lieu de publication constaté
Twitter
Actions entreprises par les journalistes

En cherchant sur Twitter avec les mots clés "Cannes" depuis minuit le 11 août et contenant des médias vidéos, nous retrouvons dans les commentaires de l'une d'elle une tweetos qui dit être l'autrice de la vidéo originale.

Contactée par DM elle nous confirme la date de prise de vue : le 26 août, et nous fournit une capture d'écran non altérée qui permet de vérifier ses dires.

Elle nous envoie également le fichier original, dont les métadonnées ne permettront toutefois pas de doubler la vérification.

Nous retrouvons le lieu sur Google Streetview grâce aux précisions de l'autrice à nouveau.

Pistes et conclusions

La vidéo date en fait du 26 juillet. Elle a bien été filmée à Cannes mais pas dans le quartier d'où est partie la rumeur.

Equipe Journalistes Solidaires

Geoffrey Gavalda

Léo Lefrançois

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable