Des paniers spécial Saint-Valentin ont bien été mis à disposition dans certains magasins E.Leclerc / Photo : E.Leclerc de Saint-Grégoire (35). Crédits : Cypriane El-Chami

Des paniers genrés pour «adopter un célibataire» à E.Leclerc ?

Dernière édition le 4 mai 2021 à 17:05 - Relecture par Claire Guérou , correction par Anne Smadja , coordonné par Denis Verloes

C'est vrai

En bref

Proposer des paniers de courses roses ou bleus aux clients célibataires pour les aider à «trouver l'âme sœur» dans les allées du supermarché : c'est une opération spécial Saint-Valentin lancée dans certains magasins E.Leclerc en février 2021.

Dans un tweet en date du 10 février 2021, un internaute s’indigne de paniers de courses quelque peu insolites mis à disposition par un magasin E.Leclerc. Sa publication, qui comptabilise plus de 2 800 likes et 450 retweets à l’heure de la rédaction de cet article, comprend une photo montrant un panneau mi-bleu, mi-rose, au milieu des rayons du supermarché. Ce panneau semble inviter les clients célibataires à choisir un panier de courses «spécial célibataire pour tenter de rencontrer l’âme sœur». Les paniers portent la mention «#Célibataire à adopter» sur une feuille rose ou bleue.

Capture d'écran du tweet relevant les paniers du magasin E.Leclerc de Romilly-sur-Seine
Capture d'écran du tweet relevant les paniers du magasin E.Leclerc de Romilly-sur-Seine

Une opération spécial Saint-Valentin qui fait débat

D’après le panneau sur la photo du tweet, cette opération serait menée dans le magasin E.Leclerc La Belle idée situé à Romilly-sur-Seine dans l’Aube (10). Sur sa page Facebook, le magasin a effectivement partagé, le 10 février 2021, cette même photo pour faire découvrir ce dispositif «spécial Saint-Valentin». Contacté par Journalistes Solidaires, l’auteur du tweet confirme avoir récupéré la photo depuis la page Facebook du supermarché.

Si l’opération paraît de circonstance à l’approche du 14 février, les éléments qui constituent le design des affiches et des feuilles apposées aux paniers de courses font débat. Dans les commentaires du tweet, c’est notamment le choix des couleurs et des symboles féminin/masculin stéréotypés qui interpelle, comme le souligne son auteur. Celui-ci justifie le texte de son tweet comme suit à la rédaction de JS :

_«J’ai mis “la honte” parce que je trouvais ça cocasse d’imaginer les personnes possédant des caddies de célibataires, s’apostropher. Ceci étant dit, j’ai quand-même _[sic] quelques problèmes avec cette initiative (que je trouve bien mais qui selon moi présente quelques problèmes) : 1. Le code couleur rose/bleu qui fait selon moi partie des stéréotypes de genre. 2. Absence de représentation LGBTQIA+.»

Sous la publication Facebook du magasin, d’autres clients s’amusent de l’initiative, la trouvant «fun» et «originale».

Contactée par téléphone, la direction du supermarché n’a pas souhaité répondre aux questions de Journalistes Solidaires.

De l’amour en rayon

Capture d'écran du tweet de la Ville de Thionville à propos de l'opération spécial Saint-Valentin du magasin E.Leclerc local
Capture d'écran du tweet de la Ville de Thionville à propos de l'opération spécial Saint-Valentin du magasin E.Leclerc local

Cette opération n’a pas eu lieu que dans l’Aube. En Moselle (57), le magasin E.Leclerc de Thionville s’est lui aussi fait remarquer sur Twitter en proposant ces mêmes paniers, pour le plus grand plaisir de la mairie qui, d’ailleurs, a commenté l’action commerciale sur le réseau social.

Interrogé par une journaliste du Parisien, Gilles Beconcini, directeur de l’hypermarché mosellan, déplore la fermeture des boutiques de sa galerie marchande et revendique ce dispositif, qui serait selon lui «plus un jeu qu’une opération commerciale», et permettrait de «rencontrer des gens» dans l’un des derniers lieux où croiser simplement des personnes est encore possible en France.

Autre exemple : à Capbreton, dans les Landes (40), une initiative identique est relayée par France Bleu Gascogne et par TF1. L’opération locale s’étend du 5 au 14 février 2021. Interviewée par Journalistes Solidaires, l’assistante de direction du magasin basque raconte que c’est la chargée de communication de son équipe qui en aurait eu l’idée, en «clin d’œil à prendre au second degré». Grande première dans le magasin, le dispositif aurait été apprécié par les clients. L’assistante de direction précise que les paniers à Capbreton «ne sont pas genrés, ils sont tous roses», contrairement à ceux d’autres magasins de l’enseigne E.Leclerc ou d’autres enseignes, qui ont repris l’idée.

Effectivement, contacté par Journalistes Solidaires, le service de communication du groupe E.Leclerc écrit que «les Paniers Célibataires sont le fruit d’initiatives locales.» Pas de consigne particulière concernant cette campagne spécial Saint-Valentin n’a donc été donnée aux magasins de l’enseigne, la direction de chaque supermarché étant libre de proposer ou non ces paniers, genrés ou neutres.

En bref

À l’occasion de la Saint-Valentin, un magasin E.Leclerc, à Romilly-sur-Seine, a bien proposé à ses clients des paniers bleus ou roses au choix pour qu’ils puissent «adopter un célibataire» et «trouver l’âme sœur» en faisant leurs courses.

D’autres magasins du groupe ont également mis à disposition ces paniers spécial célibataires, notamment pour inciter aux rencontres tandis que restaurants et bars sont fermés en France en raison de la pandémie de Covid-19.

Ce dispositif de paniers pour célibataires est «le fruit d’initiatives locales» et non une décision nationale du groupe E.Leclerc. Dans le magasin duquel l’initiative serait partie, la couleur des paniers était la même pour tous les célibataires, ils n’étaient pas genrés.

Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et vraie

Première apparition sur le web

Non renseigné

Dernière modification de la fiche de l'enquête
4 mai 2021 à 16:52
Lieu de publication constaté
Twitter
Actions entreprises par les journalistes
  • contacter la personne auteure de la photo pour l'authentifier et mieux comprendre sa réaction
  • contacter le magasin Leclerc pour en savoir plus sur cette campagne
  • contacter la direction nationale de Leclerc pour les faire réagir à cette pratique si elle est avérée
  • contacter d'autres magasins Leclerc avec la même opération
Pistes et conclusions

À l’occasion de la Saint-Valentin, un magasin E.Leclerc, à Romilly-sur-Seine, a bien proposé à ses clients des paniers bleus ou roses au choix pour qu'ils puissent «adopter un célibataire» et «trouver l’âme sœur» en faisant leurs courses.

D’autres magasins du groupe ont également mis à disposition ces paniers spécial célibataires, notamment pour inciter aux rencontres tandis que restaurants et bars sont fermés en France en raison de la pandémie de Covid-19.

Ce dispositif de paniers pour célibataires est «le fruit d’initiatives locales» et non une décision nationale du groupe E.Leclerc. Dans le magasin duquel l'initiative serait partie, la couleur des paniers était la même pour tous les célibataires, ils n'étaient pas genrés.

Equipe Journalistes Solidaires

Cypriane El-Chami

Clément Legros

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable