Le savon pour fruits et légumes n'est pas nouveau. Crédits : diapicard, pixabay

Du savon pour fruits et légumes contre le Covid-19 ?

Dernière édition le 11 Aug 2020 18:01:27 - Relecture par Lina Fourneau , correction par Cypriane El-Chami , coordonné par Nelly Pailleux

C'est à nuancer

En bref

Une page Facebook dénonce des entreprises qui profiteraient de la «coronapsychose» pour vendre des savons pour fruits et légumes. Mais ce produit n'est pas destiné à lutter contre le Covid-19.

Dans une publication datée du 20 juin 2020, la page Facebook Mr. Mondialisation dénonce, photo à l'appui, «des grandes surfaces [vendant]_ du savon pour fruits et légumes, en bouteille plastique, le tout dans un sachet plastique supplémentaire, à 9,90 euros l'unité». _Cette publication comptabilise près de 10 000 réactions et plus de 5 400 partages.



Cette photographie a été prise à l'Hyper U de La Montagne (Loire-Atlantique) et transmise par un abonné de la page. Le 30 juin 2020, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir s'indigne aussi de la vente de ces produits dans un article sur son site Internet


Des savons contre les pesticides et «particules grasses»


Le savon pour fruits et légumes photographié provient de la Droguerie de Blanche, une marque de l'entreprise Mas du Roseau, basée à Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône).


Contactée par Journalistes Solidaires, sa fondatrice Pascale Lefebvre dément : «On n’a jamais dit que ce produit était pour le coronavirus. Comment voulez-vous qu’on mette sur le marché un nouveau produit pendant cette période ? Cela demande de faire des analyses, des étiquettes, puis le design et le packaging. Ça ne se fait pas en deux mois !»


D'après_ _elle, ce produit servirait à «enlever les particules grasses qui tombent de l'atmosphère» et est surtout destiné aux personnes qui entretiennent leur propre potager. Le Mas du Roseau vend ce type de produit depuis une dizaine d'années.


Pascale Lefebvre avoue cependant que la communication sur Facebook, publiée le 30 avril 2020 et titrée «Le Mas du Roseau s'investit contre le Covid-19», a pu prêter à confusion. Elle reconnaît avoir observé une hausse des ventes du produit pendant le confinement. «C'était aussi une période où les grandes enseignes se sont permis de parler de «grand nettoyage»», explique-t-elle. Également contactée par JS, la manager du magasin Droguerie Franza, l'un des revendeurs du Mas du Roseau, confirme qu'il s'agit d'un savon «pour éliminer les pesticides»


D'autres sociétés vendent du savon pour légumes, telle que la marque Briochin. Dans son article, UFC-Que Choisir indique, capture d'écran à l'appui, que cette entreprise n'a pas hésité à ajouter la mention «Lutter contre le Covid» sur son produit ; mais ce n'est plus le cas désormais. D'autres marques françaises vendant des savons pour fruits et légumes peuvent être recensées : Ecodoo, Attitude, Perigot ou encore Plantae. Les prix pour un flacon de 50 cL varient de 3,45 € à 12 €.


Tous ces savons sont censés servir à éliminer les résidus de pesticides et les impuretés.


Qu'en disent les agences de santé ? 


Dans sa FAQ dédiée aux questions des consommateurs, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que «laver les fruits et les légumes à l’eau potable suffit» et recommande de suivre ces cinq clés pour des aliments plus sûrs. L'Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail (Anses) conseille de «bien laver [les fruits et légumes] à l’eau potable» puis «d'essuyer les aliments avec un essuie-tout à usage unique». Elle ajoute que le vinaigre blanc (présent dans certains savons pour légumes cités ci-dessus) «n'est pas nécessaire. Il n'a pas d'action virucide»


Au-delà de la crise du Covid-19, l'utilisation du savon pour fruits et légumes afin d'éliminer les résidus de pesticides est elle aussi remise en question. Dans un article de l'Agence Science Presse daté de 2017, la journaliste canadienne Ève Beaudin, qui s'appuie sur trois études, explique que «les produits du commerce ne font pas mieux que l’eau pour retirer la plupart des pesticides à la surface des aliments et que seul un très long trempage dans une eau additionnée de sel peut en éliminer certains pesticides plus résistants».



En bref


• Les savons pour le nettoyage des fruits et légumes existent depuis bien avant le début de la pandémie de coronavirus. Ils serviraient à éliminer les résidus de pesticides et de particules grasses.


• Pour l'OMS et l'Anses, il suffit de laver les ingrédients à l'eau potable et d'autres études indiquent que le savon n'est pas plus efficace que l'eau pour enlever les restes de pesticides. 


Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et à nuancer

Première apparition sur le web

Non renseigné

Dernière modification de la fiche de l'enquête
12 Aug 2020
Lieu de publication constaté
Facebook
Actions entreprises par les journalistes

1er juillet 2020 :

  • Nous cherchons l'entreprise à l'origine de la création de ce savon pour fruits et légumes : il s'agit du "Mas du Roseau", une entreprise créée en 2007 et basée à Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône).
  • Nous cherchons la page de vente du produit. Elle ne semble pas accessible, mais le Mas du Roseau a bien communiqué à ce sujet sur sa page Facebook, en avril 2020.
  • Nous regardons ce que recommandent l'OMS et l'Anses sur la question. 2 juillet 2020 :
  • Interview de la manageuse du magasin Droguerie Franzia, revendeur du savon produit par le "Mas du Roseau". 21 juillet 2020 :
  • Contacter la marque, pour le prix moyen, prix de vente conseillé, voir si la marque n'est pas d'accord avec le prix de vente.
  • Consultation de l'article d'UFC-Que Choisir qui déconseille l'utilisation de ces produits. 3 août 2020 :
  • Reprise de l'enquête, contact de la marque "Mas du Roseau". 4 août 2020 :
  • Contact de la marque "Briochin" qui vend aussi un savon pour fruits et légumes à 3,45€. Le savon du Mas du Roseau est à 9,90€ à l'HyperU de La Montagne (44) et est trouvable à 10€ sur Internet (par exemple sur le site du Comptoir du linge).
  • Nous avons aussi trouvé d'autres marques françaises vendant des savons pour fruits et légumes : Ecodoo (6,10€), Attitude (8,14€), Perigot (10,50€) ou encore Plantae (12€). Ils sont censés servir à éliminer les résidus de pesticides et les "impuretés".
Pistes et conclusions

1er juillet 2020 :

  • En réponse à un commentaire d'une internaute qui indique que le produit n'est pas disponible sur le site internet (site du Mas Du Roseau), la "Droguerie Franza" répond que c'est parce qu'il s'agit d'un nouveau produit et précise "je vous invite à me contacter par mail ou téléphone je me tiens à votre disposition".
  • Est-il nécessaire d'utiliser du savon pour laver ses légumes ? L'OMS indique qu'il suffit de laver ses fruits et légumes à l'eau. Idem pour l'Anses, qui recommande aussi de les essuyer avec un essuie-tout à usage unique.
  • Peut-on attraper le covid-19 par la nourriture ? L'OMS répond qu'il n'y a actuellement aucune évidence qu'une personne humaine puisse attraper le covid-19 via la nourriture. Cependant, l'Anses recommande de prendre ses précautions et qu'il est préférable avant de consommer les fruits et légumes ou de les cuisiner de bien les laver à l'eau potable.  
  • Conclusion de l'interview de la manageuse de la droguerie Franza : elle vend bien le savon pour légumes "Mas du Roseau" (il lui en restait plus qu'un). Elle confirme qu'il existait bien avant le coronavirus et qu'il s'agissait d'un savon fait exprès pour éliminer les pesticides notamment.
  • Conclusion : le savon pour légumes existe depuis longtemps (il faut vérifier depuis quand), il est créé pour éliminer les pesticides etc., mais rien n'indique qu'il soit efficace pour lutter contre le coronavirus.
Equipe Journalistes Solidaires

Olivia Sorrel Dejerine

Floréane Marinier

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable