Le "drone terrestre" des autorités tunisiennes en patrouille dans les rues de la capitale

En Tunisie, un robot patrouilleur veille au confinement des citoyens

Dernière édition le 02 Jul 2020 11:02:00 - Relecture par Alice Carel , correction par Anne Smadja , coordonné par Tim Vinchon

C'est vrai

En bref

En Tunisie, une vidéo montre un homme se faire réprimander par un robot patrouilleur contrôlé par la police. L'information est vraie mais nous avons choisi de la traiter car elle pourrait surprendre un public non-tunisien.

Pour lutter contre le Covid-19, la Tunisie a mis en place un confinement total depuis le 22 mars. Et pour s’assurer que les citoyens respectent bien ces mesures, le ministère de l’Intérieur tunisien a décidé d’expérimenter… un robot patrouilleur


Découvrez la vidéo de Journalistes Solidaires :









Le 25 mars, le ministère de l’Intérieur diffuse via sa page officielle Facebook une vidéo de ce dispositif disruptif : on y voit un robot télécommandé géant rouler dans les rues du centre-ville de Tunis et interpeller les passants d’une voix autoritaire pour leur réclamer leurs justificatifs de sortie. La vidéo cumule à ce jour plus de 400 000 vues.




Contacté par Journalistes Solidaires, le porte-parole du ministère de l’Intérieur tunisien s’est refusé à tout commentaire, confirmant simplement un « test ».



Il s’agit du test d'un nouveau matériel. […] Il est déployé sur une zone, mais nous ne souhaitons pas encore communiquer à ce sujet


Khaled Hayouni Porte-parole du ministère de l’Intérieur tunisien







Aucune information sur un futur déploiement de plus grande ampleur, le nombre exact de drones en circulation ou leur champ d’action (ces robots sont techniquement capables de contrôler les cartes d’identité) n’a été divulguée. 


Un « drone terrestre » 100 % tunisien


Ce « drone terrestre » a été conçu par la startup Enova Robotics, basée à Sousse, dans l’est du pays, et fondée par Anis Sahbani, ingénieur et universitaire. Essentiellement destiné aux marchés extérieurs, le robot adopté par les autorités est le « PGuard », présenté en 2015. Il sert habituellement à la sécurisation de sites sensibles. D’une valeur de 100 000 à 130 000 euros, il a notamment gagné la médaille d’or au Salon international des inventions de Genève en 2017.




Caractéristiques du robot 


Équipé d’une caméra thermique permettant de mesurer la température d’un corps ou d’un objet, il peut éviter les obstacles grâce à la télémétrie laser. Anis Sahbani, contacté par Journalistes Solidaires, n’a pu indiquer si des modifications spécifiques à la situation de pandémie avaient été apportées pour le robot livré aux autorités tunisiennes.





_Les caractéristiques technique du drône "PGuard" sur le site du fabricant._

Au 18 avril, la Tunisie a officiellement enregistré 864 cas de Covid-19, dont 37 décès et 43 personnes guéries.

Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et vraie

Première apparition sur le web
28 Mar 2020
Dernière modification de la fiche de l'enquête
02 Jul 2020
Lieu de publication constaté
Twitter
Actions entreprises par les journalistes

Interview d'Anis Sahbani, fondateur de Enova Robotics, qui crée ces robots. Recueil de la confirmation que la police tunisienne utilise ces robots : le ministère de l'Intérieur Tunisien a partagé une vidéo officielle montrant leur utilisation. Recueil de vidéos de particuliers ayant filmé ce robot en action. Création d'un format vidéo en cours

Pistes et conclusions

L'information est vérifié et vrai. Contacté, le porte parole du Ministère de l'Intérieur explique qu' «il s’agit d’un test d'un nouveau matériel », sans vouloir donner plus de détails sur l’origine de ces robots, leur nombre et la date de leur réelle mise en exploitation. « Il est déployé sur une zone, mais nous ne souhaitons pas encore communiquer à ce sujet. »

Equipe Journalistes Solidaires

Sophie Bourlet

Tim Vinchon

julien cazenave

Skan Triki

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable