Ce mannequin, pris en photo par un internaute, a bien été vendu dans un magasin Leclerc.

Un mannequin présenté comme une «figure coloniale» à Leclerc ?

Dernière édition le 01 Dec 2020 22:22:37 - Relecture par Claire Guérou , correction par Anne Smadja , coordonné par Guillaume Amouret

C'est vrai

En bref

Photos à l’appui, un internaute accuse un magasin Leclerc de mettre en vente des mannequins vendus comme des «figures coloniales», appartenant à la collection Colonial de l’entreprise Item international. Ils ont depuis été retirés de la vente. 

Photo prise par l'auteur du signalement et publiée dans son tweet du 31 octobre 2020

Dans un tweet du 31 octobre 2020, un internaute publie deux photos présentant un mannequin mis en vente à 57,90 €. Une étiquette autour de son cou indique le nom du magasin qui le commercialise, Leclerc, ainsi que les dimensions du mannequin (18x18x54cm) et le nom de l’objet : «figure colonial» (sic). Les photos sont accompagnées du commentaire suivant de leur auteur : «Bonjour @Leclerc comment vous dire que la fatigue est très intense là». Depuis sa publication, le tweet a été partagé plus de 2 800 fois et a suscité près de 4 000 réactions.


L’auteur confirme à l’équipe de Journalistes Solidaires avoir pris les clichés le jour même de ce tweet au rayon des promotions du magasin Leclerc de l’Aigle, dans l’Orne (61). Lors de l’interview, le 8 novembre 2020, il a indiqué être retourné au magasin depuis et n'avoir pas revu les mannequins photographiés la semaine d’avant.


Contacté par mail, le service de presse du groupe Leclerc répond ce qui suit : «La direction du magasin E. Leclerc de l’Aigle dans l’Orne comprend les interrogations suscitées par la vente de ce produit dont le référencement a été réalisé au niveau local. À ce jour, le produit a bien été retiré du rayon. Cette vente, qui était ponctuelle, ne sera pas réitérée.»


D'autres objets tagués «colonial» sur le site du grossiste


Retrouvée via l’étiquette, l’entreprise produisant ces mannequins est Item international, qui se présente comme «leader dans le domaine de l'import-export d'articles de décoration d'intérieur, cadeaux, papeterie et jouets» à destination de plus de 9 000 commerces dans le monde.


L’équipe de Journalistes Solidaires a retrouvé la fiche produit du mannequin sur le site internet du grossiste d’origine barcelonaise. Le nom exact de l’objet est «Figure Résine 18x18x54 Colonial», avec pour référence RF-163919, indiqué comme étant une «figure de décoration». «L’environnement» du produit est également précisé, «Africain», ainsi que sa marque, DETALL ITEM. Le mannequin fait partie du catalogue de juillet 2019. Le mot «colonial» est mentionné comme «Détail 1».


La gamme de produits Colonial du catalogue Item international
Montage réalisé à partir d'images de figurines en résine présentées sur le site d'Item international avec le mot-clé «colonial»

En effectuant une recherche avec le mot-clé «colonial», 1 256 objets sont présentés sur le site internet d’Item international. Neuf «figures résine» avec la mention «colonial» figurent sur la première page de recherche, certaines déjà disponibles à la vente, d’autres à partir de janvier 2021 seulement, faisant partie de catalogues différents (janvier 2019, juillet 2019).


Au moment de la publication de cet article, Item international n’a pas répondu aux sollicitations de la rédaction de Journalistes Solidaires. Malgré les questions de l'équipe, le groupe Leclerc ne s'est pas non plus exprimé sur les modalités de son partenariat avec le grossiste.



En bref


Ce mannequin, nommé «figure colonial» (sic), a bien été commercialisé par le magasin Leclerc de l’Aigle, dans l’Orne. D’après le groupe, il s’agirait d’un référencement effectué localement.


Vendue par l’entreprise Item international, cette petite statue en résine n’est pas isolée : d’autres catalogues proposés par le grossiste proposent de semblables mannequins à but décoratif, qualifiés par la mention «colonial».


Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et vraie

Première apparition sur le web

Non renseigné

Dernière modification de la fiche de l'enquête
27 Nov 2020
Lieu de publication constaté
Twitter
Actions entreprises par les journalistes

5 novembre 2020 : prise en main du sujet

08 novembre 2020 : contact de l'auteur des photos pour identifier le magasin

09 novembre 2020 : contact de l'entreprise produisant les mannequins

Pistes et conclusions
  • Le magasin Leclerc contacté a bien vendu ce mannequin, retiré de la vente depuis.
  • Le mannequin est produit par l'entreprise Item international, dans le cadre d'une collection intitulée "Colonial".
Equipe Journalistes Solidaires

Tanguy Oudoire

Cypriane El-Chami

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable