«I can't breathe» («Je ne peux pas respirer»), les derniers mots de George Floyd devenus slogan des manifestations contre le racisme et les violences policières - Cooper Baumgartner, unsplash.com

Une «fausse fiancée» de George Floyd payée par les médias ?

Dernière édition le 27 Jun 2020 06:47:59 - Relecture par Cypriane El-Chami , correction par Anne Smadja , coordonné par Nelly Pailleux

C'est faux

En bref

Le 1er juin 2020, sur Twitter, un internaute affirme qu'aux États-Unis, «les médias [auraient] payé une femme blanche pour se faire passer pour la fiancée de George Floyd». Mais cette affirmation est sans fondement.

D'après l'auteur de ce tweet rédigé en français, des médias auraient «payé une femme blanche pour se faire passer pour la fiancée de George Floyd [...] alors que sa copine est une femme noire du nom de Shawnda Hill». La publication a été partagée 18 500 fois et likée par près de 35 000 comptes.
L'internaute reprend en réalité une accusation formulée à l'origine dans un autre tweet, en anglais, paru sur le profil de @mthwsih.





Cette incrimination a été massivement relayée sur les réseaux sociaux, notamment dans les commentaires de cette vidéo YouTube.


Ladite «femme blanche» se nomme Courteney Ross. Peu après la mort de George Floyd, elle a fait part de sa douleur dans plusieurs témoignages vidéo comme le rapporte ce compte Instagram, le 28 mai. Elle décrit l'homme qu'avait été G. Floyd de son vivant : «Il a défendu les gens, il a été là pour les gens quand ils étaient au plus bas, il a aimé les gens qui ont été rejetés».


Le 29 mai, la jeune femme apparaît de nouveau dans divers médias américains (CBS, CNN). Commentant l'annonce au sujet de l'officier arrêté, son ton est alors celui du soulagement : «Je ne peux pas dire que c'était du bonheur, mais c'était comme un soulagement, vous savez. [...] C'était comme un remerciement [...] pour trouver un peu de paix pour nous, donc ça fait disparaître une partie de cette douleur.»


Quant à Shawanda Hill (l'autre femme citée dans le tweet comme étant la véritable «copine» de G. Floyd), celle-ci n'a été présentée comme telle qu'à peu de reprises, comme dans cet article d'Al Jazeera, en légende d’une photo, ou encore ici, sur le site de The Economist. Et mis à part ces rares clichés, aucune photo de Shawanda Hill avec George Floyd ne circule. De plus, elle ne s'est pas exprimée publiquement en ce sens ni dans les médias, ni sur les réseaux sociaux.


Bien que, sur ces derniers, elle ait pu être désignée comme une de ses ex-compagnes (ce qui contredit le fait qu'il n'y ait strictement rien entre eux mais confirme qu'ils n'étaient pas ensemble dernièrement), il est donc très improbable qu'elle ait été la copine de George Floyd au moment de sa mort.


Un tweet viral effacé





Un autre élément en faveur de cette thèse se trouve dans les commentaires du tweet d’origine (dont il ne reste plus que des captures d’écran, le post ayant été supprimé ou masqué depuis). Son auteur, @mthwsih, revient sur les propos qu'il a pu tenir : il présente ses excuses et admet avoir incriminé à tort Courteney Ross.





Courteney Ross dans les médias ?


Ainsi que le mentionne le NY Times, Courteney Ross est originaire de Minneapolis (dans l’État du Minnesota) et a fait ses études à la Metropolitan State University.


Quant à sa relation avec George Floyd, le média britannique the Express rapporte qu'«ils auraient été en couple pendant trois ans avant la mort de M. Floyd le mois dernier» (en mai 2020).


L'accusation d'origine, émanant du tweet précédemment cité, portait sur des médias qui auraient payé Courteney Ross pour jouer le rôle de la fiancée de George Floyd. Journalistes Solidaires ne s'est donc pas contenté des articles officiels, quand bien même ces derniers étaient issus d'une presse fiable, afin de confirmer cette hypothèse.


Avec pour objectif de déterminer l’identité de la jeune femme et de clarifier sa relation avec George Floyd, sans s'introduire dans la vie privée de la famille en cette période de deuil, notre équipe a voulu prendre contact avec des personnes susceptibles de confirmer son statut. C'est le cas de deux photojournalistes indépendants, Lucas Jackson et Julio Cortez, tous deux présents à la cérémonie funéraire tenue le 4 juin 2020, à Houston (Texas).


Témoins de sa présence aux funérailles


Outre sa première allocution vidéo rendant hommage à son fiancé, Courteney Ross était présente à ses funérailles, le 4 juin. On peut la voir sur la troisième photo de cet article de la CNBC, se recueillant au-dessus du cercueil. 


Or, la vidéo de la cérémonie, diffusée en direct par le Washington Post, ne montre aucun plan où la jeune femme apparaisse, alors même qu'elle porte un masque Chanel facilement reconnaissable.


Pour lever ce doute, Journalistes Solidaires a contacté le photojournaliste Lucas Jackson. C'est lui qui a pris la photo citée précédemment pour l'agence de presse internationale Reuters. Il confirme la présence de Courteney Ross à la cérémonie :


«Elle était bien là. Pendant la cérémonie, elle était assise dans la foule, mais je ne pense pas qu'elle était au premier rang. Nous [les photographes de presse, ndlr] n'étions pas en mesure de photographier toute la foule une fois la cérémonie commencée, nous nous sommes déplacés vers l'arrière. Je ne sais pas comment la dynamique familiale a fonctionné car [Courteney Ross] n'a pas été incluse dans les arrivées et les départs de la famille proche.»


Des propos que soutient son collègue Julio Cortez, photojournaliste pour l’agence de presse américaine Associated Press. Non seulement il a aperçu Courteney Ross avant et pendant la cérémonie, mais il l'a croisée aussi à l'occasion d'un autre événement auquel elle a assisté, aux côtés de familles dont des proches ont également été tués par la police.


Une relation discrète


D’après la description de son profil Facebook, elle serait barista dans un café, à Minneapolis, la ville de résidence de George Floyd. 
Sur deux photos partagées partout sur le Net, G. Floyd et C. Ross apparaissent ensemble. Sur ces images, prises en selfies, ils semblent proches, l'un contre l'autre.


En ce qui concerne la famille du défunt, elle ne s'est jamais prononcée au sujet de sa relation avec Courteney Ross : ni pour remettre en question son statut de fiancée, ni pour contredire ses dires.



En bref


Le tweet initial de @mthwsih est une affirmation erronée. L'internaute est d'ailleurs revenu sur ses propos, s'excusant pour l'erreur commise.
Rien ne permet de penser que Courteney Ross n'ait pas été la dernière compagne de George Floyd ou qu'elle ait été payée par les médias pour se faire passer comme telle.
Un faisceau de preuves montre au contraire qu'elle était sa compagne.
De fait, aucun argument ne soutient la thèse que Shawanda Hill, ait été en couple avec George Floyd au moment de sa disparition.


Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et fausse

Première apparition sur le web

Non renseigné

Dernière modification de la fiche de l'enquête
21 Jun 2020
Lieu de publication constaté
Twitter
Actions entreprises par les journalistes

4 juin

  • Nous prenons connaissance du tweet français initial dont il nous faut démêler le vrai du faux, ainsi que des commentaires qui l'accompagne.
  • Nous faisons un premier tour des différentes publications (articles de divers médias, vidéo, réseaux sociaux) qui font mention de la "compagne" ou "fiancée" de George Floyd : nous retrouvons les noms évoqués dans le tweet.

8 juin

  • Nous continuons à arpenter le Web à la recherche de davantage d'indices sur l'identité de la fiancée de Floyd.
  • Nous recherchons une trace des noms des différentes compagnes possibles de Floyd dans les actes de mariages des Etats du Minnesota et du Texas. Payants et avec de trop nombreux homonymes, cette recherche n'aboutit pas.

9 juin

  • Nous parcourons les divers commentaires du tweet en français pour retrouver le Twittos US ayant révélé l'information avant de rectifier ses affirmations. Il a supprimé son premier tweet : nous archivons cependant sa réponse au thread français.
  • Au fil des recherches, nous trouvons d'autres Tweets relayant la même informations (une femme payée par les médias pour se faire passer pour la fiancée de Floyd). Comptes et publications en anglais.
  • Nous visionnons le direct de la cérémonie funéraire publiquede George Floyd, à Houston. Mais sur les quatre heures de live, et malgré la succession de divers membres et proches de la famille, la compagne de G. Floyd n'intervient pas.
  • En se basant sur les images de la foule rassemblée dans l'église, nous ne repérons pas le profil de Courteney Ross (aucune personne de peau blanche n'étant apparue), ni formellement de Shawnda Hill. Courteney n'a vraisemblablement pas assisté à la cérémonie publique.

11 juin (conférence de rédaction)

  • Nous procédons à de nouvelle recherches sur Courteney Ross en croisant diverses sources médiatiques : CNN et le New-York Times Post notamment, présentent cette femme comme étant bien la petite amie de G. Floyd.
  • Nous rassemblons ces preuves dans nos sources sûres afin de pouvoir les exploiter directement lors de la rédaction de l'article final.
  • Pour compléter, nous entreprenons de retrouver le passage vidéo dans lequel Courteney Ross apparaît pendant les funérailles privées de George Floyd (à Minneapolis le 4 juin).
  • Nous prévoyons de l'intégrer dans l'article final : le but étant de trouver notre propre preuve sans compter uniquement sur les sources (articles, photos, vidéo de Courteney) que nous avons déjà rassemblé.

12 juin

  • Nous retrouvons la vidéo de la cérémonie funéraire privée du 4 juin, ayant eu lieu à Minneapolis. Nous y repérons une seule femme blanche.
  • Nous comparons le profil de cette femme avec les images dont nous disposons de Courteney (dont une qui atteste qu'elle était bien présente à la cérémonie). Ce ne sont pas les mêmes personnes.
  • 15 juin

  • Nous faisons le point sur ce que nous pouvons conclure de nos avancées : Nous ne disposons pas encore de preuves personnelles et estimons que nous ne pouvons pas nous appuyer uniquement sur les articles qui attestent que C. Ross est la fiancée de G. Floyd pour dire que le Tweet initial dit faux.
  • Pour en avoir la certitude, nous contactons un des photographes présent le 4 juin, notamment celui qui pris la photo où l'on peut voir C. Ross devant le cercueil de G. Floyd.
  • Lucas Jackson revient vers nous rapidement : C. Ross était bien là. Pendant la cérémonie, elle était assise dans la foule, mais sans doute pas au premier rang. De plus, elle n'a pas été incluse dans les arrivées et les départs de la famille proche.
  • Jackson nous communique le contact d'un autre photographe présent le 4 juin. Nous lui envoyons également un message.
  • Julio Cortez nous répond par mail : il a vu Courtney Ross à la cérémonie de Minneapolis, mais aussi à l'extérieur après celle-ci (elle a alors parlé avec deux autres familles de victimes).
Pistes et conclusions

Le 1er juin, sur Twitter, un internaute affirme qu'aux Etats-Unis, les médias auraient payé "une femme blanche pour se faire passer pour la fiancée de George Floyd en faisant des Interviews disant qu’il aurait voulu “la paix et que les gens arrêtent de protester”.

Le Twittos ajoute qu'en réalité, "sa copine est une femme noire du nom de Shawnda Hill". Cette dernière est en effet présentée comme étant la petite amie de Floyd, dans un article d'Aljazeera notamment.

La "fausse fiancée" désignée serait Courteney Ross, qui n'a pas manqué de faire part de sa douleur quant à la mort de son compagnon dans une vidéo visible sur de nombreux médias américains (CBS, CNN) et les réseaux sociaux (Instagram).

Or, selon les commentaires du Tweet initial il s'avère que des deux femmes, la véritable compagne serait bien Courteney Ross. C'est du moins ce qu'annonce la personne derrière le compte de Matty (@mthwsih), qui s'excuse d'ailleurs pour s'être trompé et avoir relayé une fausse information.

Ce qu'il nous faut résoudre : ce Tweet dit-il vrai ou faux ? Les médias ont-ils vraiment payé une femme blanche pour jouer le rôle de la fiancée de G. Floyd ? Et donc qui de toutes ces femmes était la fiancée du défunt avant sa mort ?

En croisant de nouvelles sources (articles, vidéos, photos) à la suite de la journée des funérailles publiques de George Floyd, nous parvenons à résoudre la question de l'identité de sa fiancée : il s'agit bien de Courteney Ross. Cette dernière n'a donc pas été payée pour jouer le rôle de la "fiancée blanche" du défunt, puisqu'elle est bien sa véritable fiancée.

Pour confirmer cette affirmation, nous tentons de retrouver par nous même la preuve que Courteney est bien la fiancée du défunt, notamment dans la vidéo de la cérémonie funéraire privée s'étant tenue à Minneapolis le 4 juin.

Mais au regard de l'état actuel de nos recherches au 13 juin, nous ne disposons pas de notre propre preuve. Nous sommes donc, pour le moment, dans l'incapacité de prouver sa présence à la cérémonie où a été prise la photo où on aperçoit Courteney face au cercueil.

Pour résumer, voilà l'état de notre avancée et ce qui nous permet de dire pourquoi nous pensons que C. Ross est la véritable fiancée : elle s'est exprimée dans plusieurs médias avec le titre de fiancée ; Elle a été prise en photo lors de la cérémonie d'hommage privée par plusieurs photographes de sources différentes, cette photo ayant été prise avant que ne débute le live de la cérémonie que nous avons visionné.

La question en suspens : Comment expliquer qu'elle puisse être là avant le début de la cérémonie et totalement disparaître pendant la qu'elle se déroule ? Fuir parce que la mère de la fille de George Floyd (R. Washington) était aussi présente ?

Pour répondre à ces interrogations, nous prenons contact avec un photographe présent à la cérémonie privée, Lucas Jackson. Et nous répond ceci : "Elle était bien là. Pendant la cérémonie, elle était assise dans la foule, mais je ne pense pas qu'elle était au premier rang. Nous n'étions pas en mesure de photographier toute la foule une fois la cérémonie commencée, nous nous sommes déplacés vers l'arrière. Je ne sais pas comment la dynamique familiale a fonctionné car elle n'a pas été incluse dans les arrivées et les départs de la famille proche."

Suite à cet échange, il nous communique le contact d'un autre journaliste, Julio Cortez, lui aussi présent lors de la cérémonie privée du 4 juin. Tout comme son collègue, il nous conforme la présence de Courteney Ross ce jour-là. Ainsi, nous estimons détenir les preuves suffisantes suivantes : mentions et/ou interviews de C. Ross dans plusieurs médias ; présence prouvée au visuel par les photojournalistes ayant été sur place, qui eux-mêmes constituent des témoins de la présence de C. Ross lors de la cérémonie privée.

[ Toujours est-il qu'avec les preuves dont nous disposons déjà, nous pouvons d'ores et déjà supposer que :

Le tweet initial dit faux. Aucune prétendue "femme blanche" n'a été payée, que ce soit par les médias ou par qui que ce soit d'autre, pour se faire passer pour la fiancée de George Floyd. D'une part car la fiancée de Floyd est bien Courtney Ross, la même dont l'identité a été remise en cause dans cette fausse affirmation. D'autre part car l'internaute lui-même est revenu sur ses propos, avouant s'être trompé et s'excusant pour l'erreur commise.]

Equipe Journalistes Solidaires

Mathilde Sourd

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable