Photo de Cromaconceptovisual sur Pixabay

Une médecin dénonce-t-elle une supercherie mondiale sur le Covid-19 ?

Dernière édition le 27 Jun 2020 03:52:43 - Relecture par Lina Fourneau , correction par Nelly Pailleux , coordonné par Guillaume Amouret

C'est faux

En bref

Une vidéo d'une chaîne YouTube aux contours conspirationnistes prétend relayer le discours d'une médecin allemande dénonçant une supercherie mondiale quant à la pandémie de Covid-19 ; mais son propos a été détourné.

«Une femme médecin qui a compris la supercherie de cette pseudo pandémie», un titre accrocheur pour une vidéo qui n'en révèle pas la stricte vérité. Il apparaît sur une vidéo de la chaîne YouTube «Bounty», le 19 mai dernier. Depuis, la vidéo a atteint les 700 000 vues.


Le texte est en allemand, sous-titré en français. Mais si le discours est bien authentique, il a été manipulé pour en changer le sens.


L’auteure du discours est Katrin Korb, médecin généraliste à Oldenbourg (Basse-Saxe) et membre de l’initiative mezis.de, qui fait partie du mouvement mondial «No free lunch». Son but ? Lutter contre la corruption des médecins par l’industrie pharmaceutique.


La vidéo publiée avec les sous-titres français n’est pas l’originale. La version initiale provient d’un blog d’information allemand NewsHQ, relativement récent, car son premier article date du 15 mai 2020. L’impressum nous indique que le site est matériellement domicilié dans une petite localité à proximité de la ville d'Oldenbourg, dans le nord-ouest de l’Allemagne.


C'est justement la ville dans laquelle la docteure Katrin Korb a prononcé le discours que partage «Bounty». Elle participait alors à une manifestation citoyenne organisée le 9 mai 2020. Loin d’être un événement isolé, la manifestation figure comme l’un des nombreux rassemblements contre les mesures restrictives prises pendant la crise du coronavirus. Le contexte du discours de Katrin Korb est donc un événement de nature politique. 


Dans son discours, elle ne considère pas la pandémie mondiale de coronavirus comme une «supercherie», contrairement à ce que suggère le titre de la vidéo. Katrin Korb critique simplement l’industrie pharmaceutique et le gouvernement qui, selon elle, imposent leurs intérêts et leurs choix. 


Une vidéo déformée


À la lecture de la version parue avec les sous-titres français, un détail gêne l’auditeur : il n’y a pas d’introduction dans la déclaration de Katrin Korb. Les trois premières minutes du discours sont coupées, trois minutes pendant lesquelles elle se présente puis partage son opinion sur le système de santé allemand. En coupant ce début, la vidéo anonymise la médecin et élude le fait que Katrin Korb parle spécifiquement de l’Allemagne. 



La manipulation va encore plus loin. À la lecture des sous-titres français, on se rend compte que la traduction, inexacte, déforme son propos. Lorsqu’elle dit, à la minute 0:15 «Unsere Regierung», le sous-titre donne «nos gouvernements» en ajoutant la marque du pluriel à la traduction «notre gouvernement».


Puis, à la minute 0:54, elle parle de _«Mantra der Merkel-Regierung», transformé en «mantra des autorités» au lieu de «mantra du gouvernement de Merkel»._ Ces deux éléments de déformation déracinent le discours qui s’adressait tout d’abord au gouvernement allemand. 


Cette vidéo, à l’origine non-complotiste, est déformée pour servir les intérêts du propriétaire de la chaîne YouTube. Dans la description, il invite par exemple à rejoindre son serveur Discord, qui réunit une centaine de personnes autour de contenus conspirationnistes.


Le discours de Katrin Korb analysé


Si nous nous intéressons maintenant au contenu du discours de Katrin Korb, certains éléments méritent d’être soulignés. Mimikama, une organisation autrichienne à but non lucratif de sensibilisation à l’usage d’Internet et de fact checking, a décortiqué le discours de la docteure Katrin Korb, notamment en ce qui concerne les directives européennes et allemandes sur l’utilisation des médicaments.


Lorsque la docteure Korb affirme que «notre système de santé est basé sur la peur et le profit qu’elle génère», Mimikama répond qu’aucun élément ne vient soutenir cette thèse. Les directives vont, au contraire, dans le sens de la protection des patients et soulignent la relation de confiance entre le médecin et le patient.


«Dans les directives, il est écrit que je dois prescrire des médicaments qui ont des effets secondaires et qui ne sont pas sains – pour gagner beaucoup d’argent», certifie la médecin. Mimikama répond en soulignant que le document que Katrin Korb évoque plusieurs fois sert à minimiser l’usage de médicaments à effets secondaires.


Katrin Korb se plaint également que le choix ne soit pas laissé au patient qui se retrouve forcé par son médecin à prendre certains médicaments de peur d’être encore plus malade. Mimikama cite en réponse la page 73 des directives en matière de santé en Allemagne : «L’examen des efforts à fournir, de l’ampleur d’une opération, des risques et des effets secondaires […] est dépendant des valeurs et des préférences personnelles des patients mais aussi des médecins.»


Enfin, pour elle «le mantra actuel du gouvernement d’Angela Merkel est le suivant. Seulement lorsqu’un vaccin sera trouvé contre le virus, nous pourrons revenir à la normalité, en d’autres termes : seul le vaccin nous permettra de recouvrer nos droits fondamentaux.» Ce à quoi Mimikama rétorque : «La recherche d’un vaccin est soutenue financièrement par le gouvernement fédéral. Dans le même temps, le gouvernement fédéral a déjà décidé, sans vaccin, de la réduction des mesures de restrictions.» 


Le cœur de son discours n’est pas de fournir son expertise en tant que médecin, mais plutôt d'exprimer son point de vue de citoyenne sur la façon dont la crise est gérée par le gouvernement allemand. Katrin Korb s’inscrit dans ce mouvement qui manifeste en Allemagne pour demander la levée la plus rapide possible de toutes les mesures de restriction des libertés pendant la crise du coronavirus.



En bref


Le 9 mai 2020, Dr Katrin Korb a prononcé un discours critiquant le gouvernement allemand et l’industrie pharmaceutique. Cette vidéo a été tronquée et faussement sous-titrée pour déformer le propos original à sa diffusion sur une chaîne YouTube française.  


Fiche Enquête

La fiche ci-dessous résume le parcours et la méthodologie employés pendant notre enquête.

Information

Vérifiée et fausse

Première apparition sur le web
13 May 2020
Dernière modification de la fiche de l'enquête
11 Jun 2020
Lieu de publication constaté

Non renseigné

Actions entreprises par les journalistes

Sujet pris en charge le 26 mai 2020.

Recherche de la version originale.

Recherches sur l'événement lors au cours duquel le discours a été tenu.

Comparaison entre la version française et la vidéo originale.

Comparaison de l'audio avec les sous-titres.

Recherches sur NewsHQ, média de la première parution de la vidéo.

Recherches sur Katrin Korb, auteure du discours.

Pistes et conclusions
Equipe Journalistes Solidaires

Guillaume Amouret

Jérôme Brunier-Coulin

© Journalistes Solidaires

Report a bug - Design & Code by Amaury - Powered by Airtable